Nouvelles | 09-02-2015
Droits des Paysans

Déclaration des Nations Unies sur les droits des paysans et paysannes doit être étendue

FIAN International a lu une Déclaration Orale au deuxième session du Groupe de travail intergouvernemental à composition non limitée sur les droits des paysans et des autres personnes travaillant dans les zones rurales

Nepal, © Mohan Dhamotharan

Pour FIAN International, les articles 1 à 6 du projet de déclaration traitent de questions fondamentales pour les paysannes et paysans et autres communautés travaillant en zones rurales.

Pour cette raison, FIAN comprend dans sa déclaration orale 5 aspects spécifiques en lien avec ces articles:

  • il est essentiel que la déclaration précise que les Etats, où ces décisions sont prises ou à partir duquel les causes des violations sont adoptées, aient également l'obligation de respecter, protéger et garantir de manière extraterritoriale les droits des paysans et des autres communautés concernées par la déclaration;
  • FIAN reconnaît l'importance de l'inclusion de mécanismes de contrôle et de reddition de comptes pour assurer la réalisation des droits des paysannes et des paysans et d'autres personnes vivant dans les zones rurales;
  • il serait pertinent d'inclure dans l'article 2 qui se réfère à des groupes exigeant une protection spéciale, les paysans et autres communautés qui sont des migrants;
  • les paysans, pasteurs, pêcheurs et autres communautés travaillant zones rurales n'ont pas la possibilité de définir ce qu'ils produisent et comment ils le produisent, ce qu'ils commercialisent et comment ils le commercialisent, ce qu'ils consomment et comment ils le font, la réalisation d'autres droits, surtout le droit à l'alimentation et la nutrition et le droit à la santé, est menacée;
  • il est également essentiel que les Etats adoptent des mesures pour garantir la propriété foncière et l'accès aux autres ressources par les femmes.
Lire ci-dessous la déclaration orale de FIAN:
Fichiers:
Oral statement item 4 - Articles 1-6 fr253 K